Abonnement à la newsletter

Besoin d'un conseil :
+33 (0)2 40 51 79 53
Mon compte

Comment nettoyer son ensemenceur spiral WASP touch ? Monsieur Gérald Foucu (Responsable du laboratoire Agroqual) témoigne

agroqual laboratoire Alliance Bio Expertise

 

Monsieur Gerald Foucu, Responsable du laboratoire Agroqual, nous a ouvert ses portes pour nous livrer un témoignage sur l’utilisation et les procédés de nettoyage des ensemenceurs spiral WASP Don Whitley.

 


 

Pouvez-vous nous présenter le laboratoire Agroqual ?

<< Le laboratoire Agroqual est un laboratoire basé à Caen, qui a été créé en 1998 par un pharmacien biologiste. Nous sommes un laboratoire plutôt spécialisé dans la microbiologie alimentaire avec un petit pôle de chimie alimentaire et de conseil et formation c’est-à-dire que notre laboratoire fait des analyses mais délivre aussi du conseil auprès de nos clients. >>

Depuis combien de temps utilisez-vous les ensemenceurs spiral Don Whitley ?

<< Je suis arrivé en 2003 au laboratoire et nous utilisions déjà les ensemenceurs Don Whitley. Nous avions des WASP 1 et en sortie d’école c’était une révolution ! C’était l’appareil qu’il fallait avoir au laboratoire. Nous nous sommes récemment dotés de la nouvelle génération de WASP, le WASP touch. >>

wasp touch agroqual alliance bio expertise

Concernant le nettoyage de vos WASP, élément clef dans l’utilisation des encemenseurs spiral. Comment gérer vous ces nettoyages ?

<< Sur nos WASP 1, nous appliquons un premier nettoyage à base d’alcool, ensuite un double nettoyage à l’eau distillée. Puis après chaque série, toutes les 3 heures environ, nous expulsons le résidu qui reste dans la seringue et dans le circuit et on aspire de l’eau de Javel pour pouvoir vraiment décontaminer au global le WASP et garantir des résultats optimums en matière d’utilisation.

Nous mixons donc des actions chimiques via l’éthanol et l’eau et des actions mécaniques via l’expulsion et l’aspiration. >>

Et qu’en est-il de la gestion des nettoyages de votre WASP Touch nouvelle génération que vous venez d’acquérir ?

<< Sur ce nouveau WASP nous allons donc utiliser que de l’eau de javel comme recommandé, couplé à l’autoclavage des bouteilles eau et eau de Javel avec la tuyauterie. Les procédures de nettoyage ayant été optimisées pour le WASP Touch, nous n’avons plus besoin de faire les expulsions des résidus et l’aspiration de Javel toutes les 3 heures. Cela nous permettra de gagner du temps. Nous allons néanmoins faire des tests pour le confirmer. La routine de nettoyage précédant le lancement des ensemencements le matin a également été optimisée, puisqu’il suffit maintenant de suivre les différentes étapes de nettoyage qui s’affichent sur l’écran tactile et de les valider les unes après les autres. Mais dans tous les cas, nous mettons une attention particulière sur le nettoyage. Nous préférons faire un cycle supplémentaire et éviter un quelconque problème de contamination ou d’insatisfaction client. >>

Sur quelle base avez-vous mis en place vos procédures de nettoyage très rigoureuses qui dépassent parfois les recommandations fabricant ?

<< C’est historique et suite aux observations qu’on a pu faire sur l’utilisation des WASP. Le stylet est fin, et les échantillons plutôt gras ou farineux peuvent laisser des dépôts et cela peut générer des contaminations. On a donc peaufiné au fur et à mesure de nos utilisations nos propres protocoles de nettoyage. Et cela fonctionne très bien ! >>

Avez-vous d’autres conseils à nous livrer quant à ces nettoyages ?

<< Oui, nous laissons tous les soirs le stylet plongé dans de l’éthanol. On peut parfois aussi à la fin de la journée faire une aspiration d’eau chaude à 100°C pour aller décrocher toutes les particules résiduelles. Il nous arrive aussi de faire des nettoyages au Labdet 100. >>

 

Vous souhaitez en savoir plus sur les ensemenceurs spiral ?


La base des bonnes pratiques en culture cellulaire

Lire la suite

LABO QUIZ

Lire la suite

La méthode des stries pour vos isolements : nos sept conseils pratiques !

Lire la suite

Contactez-nous !