Abonnement à la newsletter

Besoin d'un conseil :
+33 (0)2 40 51 79 53
Mon compte

Controles environnementaux

La meilleure façon de maitriser votre environnement est de le contrôler !
La contamination de l’environnement demeure aujourd’hui une préoccupation majeure. Ainsi, la qualité microbiologique de l’air, de l’eau et des surfaces doit être régulièrement testée afin de détecter et d’identifier la flore microbienne présente dans l’environnement.

Comment effectuer les contrôles environnementaux ?

 

Alliance Bio Expertise vous propose diverses solutions pour vos contrôles de surfaces, d’air et d’eau :

Les contrôles de surface :

  • Boites contact : Nous vous proposons toute une gamme de milieux prêts-à-l’emploi en boites contact afin de réaliser vos prélèvements de surface. Vous avez également la possibilité de fabriquer vous-même les milieux. La boite contact est utilisée pour les surfaces planes et également pour le personnel (prélèvements sur les mains, les blouses etc…)
  • Lames de surface : Les lames de surface vous permettent également de réaliser vos prélèvements. Pratique, la lame bi-face vous permet d’effectuer un prélèvement Flore totale et un prélèvement Levures-Moisissures par exemple, grâce aux différents milieux présents sur chacune des faces. Par ailleurs, la lame de surface vous permet de réaliser des prélèvements de contact et des prélèvements par immersion dans des milieux liquides.
  • ATPmétrie : L’ATPmétrie vous permet d’obtenir un résultat très rapide. En quelques secondes, vous pouvez déclarer si votre zone est « propre » ou « non propre ». Indissociable de la boite contact ou de la lame de surface, cette technique, qui repose sur la mesure de l’ATP total (Adénosine Tri Phosphate), permet de libérer une chaine de production juste après son nettoyage. Ce suivi instantané de l’état des surfaces et des liquides en zone de production permet de valider immédiatement l’efficacité et le bon déroulement du process de nettoyage. Ou à défaut, de réagir rapidement avec des actions correctives.

Les contrôles de l’air :

  • La sédimentation : Une méthode statique.

La sédimentation consiste à déposer, dans la zone d’intérêt, une boite de Pétri ouverte. Cette dernière contient un milieu de culture gélosé spécifique. La durée d’exposition est de 20 min minimum à 4 heures maximum. Cela afin d’éviter le dessèchement du milieu pré-coulé. Puis, après incubation des boites, on dénombre les colonies.
Cette méthode, relativement simple à mettre en œuvre, ne permet toutefois pas d’obtenir de réels résultats quantitatifs et transposables à toute la zone. En effet, le volume d’air analysé reste méconnu.

  • L’impactage direct à l’aide d’un biocollecteur d’air : Une méthode dynamique.

L’impactage s’effectue à l’aide d’un biocollecteur. Il permet d’aspirer un volume d’air défini. Cet air prélevé, passe au travers d’une grille, et impacte les particules viables de taille supérieure à 1 μm à la surface d’un milieu de culture gélosé coulé dans une boîte. Après incubation des boites, on dénombre les colonies. Avec cette méthode, le volume d’air prélevé est connu ce qui permet d’en déduire le nombre de colonies par m3. Nous vous proposons un préleveur d’air muni d’1 tête, 2 têtes ou 3 têtes. Ainsi, cela permet de faire un prélèvement sur plusieurs milieux à la fois.


Biologie Vétérinaire

Vous souhaitez
obtenir des
informations ?

Contactez-nous
Galerie photos

Découvrez la galerie photo de la biologie vétérinaire d'ABE.

Participez au webinaire sur la technologie et les applications de Phenotypage MicroArray ™

Lire la suite

TRIO BAS : Si Louis XVI avait aussi eu 3 têtes, nous n’en serions pas là !

Lire la suite

Nouvelle publication du King’s College London sur l’Hypoxie

Lire la suite

Contactez-nous !