Abonnement à la newsletter

Besoin d'un conseil :
+33 (0)2 40 51 79 53
Mon compte

Station Anaérobie

Dans le monde microbien, les bactéries anaérobies font certainement partie du groupe le plus méconnu et le moins étudié. Pourtant, il pourrait s’agir du groupe ayant le plus de ressource pour l’homme.

La problématique avec ces microorganismes tient à la difficulté de les cultiver. En effet, les bactéries anaérobies strictes ne peuvent se cultiver qu’en l’absence d’oxygène. Cela nécessite donc des techniques bactériologiques spécifiques pour limiter le contact avec l’air ambiant.

Cependant, au cours de ces dernières années, la recherche sur les bactéries anaérobies connait un essor considérable. L’amélioration des techniques de culture des anaérobes y est certainement pour beaucoup.

Les enceintes anaérobie

Les enceintes anaérobie, sont des chambres spéciales (chambre de Freiter) qui utilisent des mélanges gazeux pour créer l’anaérobiose. Elles fournissent des conditions idéales d’incubation, pour la culture fastidieuses de ces souches.

Voici les principales caractéristiques de ces stations :

  • l’atmosphère intérieure de la station est perpétuellement en aérobiose (0% d’O2).
  • les stations fonctionnent comme des incubateurs, la température y est contrôlée (ex : 37°C).
  • la station permet une lecture directe et individuelle des boites. Si une boite n’a pas « poussé », l’incubation peut être prolongée plusieurs heures ou jours. Cela permet de ne pas « casser »  l’anaérobiose.

Chez ABE, nous proposons des stations anaérobies robustes, confortables pour les utilisateurs et très faciles à utiliser. Nos chambres peuvent également générer une atmosphère pour les organismes micro-aérophiles tels que le Campylobacter.


Solutions pour la recherche

Vous souhaitez
obtenir des
informations ?

Contactez-nous
Galerie photos

Découvrez la galerie photo de l'expertise de solutions pour la recherche d'ABE.

Participez au webinaire sur la technologie et les applications de Phenotypage MicroArray ™

Lire la suite

TRIO BAS : Si Louis XVI avait aussi eu 3 têtes, nous n’en serions pas là !

Lire la suite

Nouvelle publication du King’s College London sur l’Hypoxie

Lire la suite

Contactez-nous !