Abonnement à la newsletter

Besoin d'un conseil :
+33 (0)2 40 51 79 53
Mon compte

Pourquoi l’entreprise Coca-Cola a choisi la solution d’alliance bio expertise pour ses prélèvements d’air ?

coca-cola prélèvements double tête header

Aujourd’hui, nous allons à la rencontre de Mme Chevalier Marlène, technicienne de laboratoire chez Coca-Cola Midi. Topic de la journée : les prélèvements d’air !

Coca-Cola Midi (CCM) fait partie de la branche de fabrication de concentrés et bases pour boissons de The Coca-Cola Company qui livre plus de 1000 unités d’embouteillage dans 180 pays. La société est établie sur le site de Signes dans le Var depuis 1988.

Aujourd’hui, l’activité du site s’est considérablement diversifiée, notamment du côté des mélanges jus de fruits concentrés et les bases pour d’autres marques du groupe comme Fanta ou Sprite.

 

Comment est classé votre laboratoire ?

La zone de production où sont fait les prélèvements d’air suit la réglementation ATEX : Coca-cola prélèvements atex

Au niveau des normes, nous suivons les procédures internes du manuel qualité de la compagnie qui sont établies depuis plusieurs années. Or celles-ci n’intégraient pas le contrôle de l’air. Le suivi de la qualité microbiologique de l’air a été mis en place suite à un audit de l’usine courant 2010.

 

Quel est votre protocole pour le contrôle de l’air ?

 

En ce qui concerne le protocole, lors de la mise en place du suivi, nous faisions une campagne par mois. Après plusieurs mois, nous avons pu faire une analyse de tendances, qui nous a permis :

De modifier la fréquence à une campagne par trimestre.

De définir des spécifications assez basses : 20 UFC/boite pour 200l prélevés

De déterminer 2 catégories de zones à prélever

Comment avez-vous eu connaissance du système d’Alliance Bio Expertise ?

Lors de la mise en place du suivi de l’air, il existait déjà un appareil dans les locaux qui n’était plus utilisé. Il n’était donc plus calibré. J’ai commencé mes tests avec ce bio-collecteur mais comme aucun fournisseur ne pouvait le calibrer et qu’il n’était pas ATEX, j’ai demandé à ma hiérarchie de pouvoir investir sur un nouveau système.

J’ai donc effectué une recherche sur internet en intégrant le critère ATEX, seuls quelques modèles sont ressortis, dont le vôtre.

 

Qu’est-ce qui a orienté votre choix vers notre solution ?

Comme nous faisons deux conditions de culture (flore totale et fongiques), l’aspect double-tête est apparu comme une évidence.

 

Pourquoi avoir choisi un modèle double-tête ?

Pour le gain de temps que cela allait apporter !

biocollecteur double tete alliance bio expertise

 

Avez-vous pu quantifier le temps passé avec votre ancien système et le gain de temps engendré avec le double-tête ?

Avant il me fallait toute une journée pour effectuer les prélèvements, aujourd’hui en une demi-journée c’est fait. En ce qui concerne la batterie, je mets en charge l’appareil la veille de la journée de prélèvements. Ainsi, je fais ma vingtaine de points sans avoir à recharger.

 

Êtes-vous satisfaite du mode de fonctionnement mis en place pour la maintenance ?

J’apprécie le fait que vous soyez proactif et que ce soit vous qui m’informiez lorsqu’il est temps de faire la maintenance (en plus de l’appareil qui nous le rappelle aussi 😉). Bien que je n’aie pas de contrainte de temps car je fais une campagne tous les 3 mois, la prise en charge et le retour de l’équipement ont été fait dans des délais très courts.

 

Vous souhaitez en savoir plus sur nos bio-collecteurs ? 

brochure biocollecteur


Fertilité des milieux de culture : Le complexe Burkholderia cepacia (BCC)

Lire la suite

Préparation des milieux de culture : Auto-préparateurs VS Autoclaves

Lire la suite

LE CONTRÔLE DES GAZ COMPRESSÉS SELON L’ISO 8573-7

Lire la suite

Contactez-nous !